Cet événement s'est écoulé

The password is dead long live the password

100,00 CHF

INSCRIVEZ-MOI
Speaker
Brian Henningsen Development Manager at Frasers Property Australia
Nikos Karapanos Institut f. Informationssicherheit
Prof. Dr. Srdjan Capkun Deputy head of Institut für Informationssicherheit
Tadek Pietraszek Software Engineer at Google
Jean-Marc Seigneur Ph.D., Online Reputation Management Expert
DÉBUT
27/10/2015 17:00
fin
27/10/2015 19:00
ADRESSE
Hôtel Mövenpick, Avenue de Rhodanie 4 - 1015 Lausanne, (Parking et Metro M2 Ouchy)   View map

Il y a dix ans, Bill Gates, le président et fondateur de Microsoft, a fait une prédiction audacieuse: “le mot de passe est mort.” Il faisait allusion aux limites de l’utilisation d’une seule, réutilisable chaîne de caractères pour protéger nos actifs numériques les plus sensibles.

Depuis, beaucoup d’acteurs de la sécurité se sont rués sur la biométrie comme nouvel eldorado d’innovations pour simplifier la vie des utilisateurs. Détection du bout des doigts, identification avec les yeux, scanner de l’iris… Tout est bon pour reléguer le mot de passe aux oubliettes. Sauf que. Les constructeurs ont oublié que toutes ces informations biométriques ont un inconvénient majeur : si elles sont dérobées par un hacker, elles ne peuvent évidemment pas être modifiées, ruinant toute sécurité.

Il y a peu un fichier contenant 5,6 millions d’empreintes digitales de fonctionnaires a été dérobé par des hackers aux Etats-Unis. De quoi douter de l’intérêt de la biométrie.

Fournir une spécificité biométrique parce qu’elle apporte “un peu de confort est quelque chose de stupide”, avait critiqué il y a deux ans une autorité allemande de protection des données personnelles, équivalent du PFPDT suisse. Dans le viseur : le nouvel iPhone (alors 5S) dont le bouton d’accueil intègre un capteur d’empreintes digitales, permettant de s’identifier sans passer par le fastidieux duo identifiant / mot de passe.

Alors, que pouvons-nous faire? Mis à part l’avertissement de Bill Gates, il a été presque impossible dans la décennie écoulée de trouver un remplacement pratique et sûr pour le mot de passe. A part le mécanisme d’authentification à deux facteurs, existent-elles d’autres alternatives plus pratiques ?

Des experts du domaine donneront leur avis sur cette problématique et proposeront des nouveaux concepts.

The password is dead long live the password

100,00 CHF

Il y a dix ans, Bill Gates, le président et fondateur de Microsoft, a fait une prédiction audacieuse:

Catégories : ,

Sponsors

STATUT

Cet événement s'est écoulé

0 tickets vendus

Programme

17 : 00 - Ouverture par Brian Henningsen

Sound-Proof : Usable Two-Factor Authentication, based on Ambient Sound par Karapanos Nikos , led by prof. Srdjan Capkun

Google point of view par Tadek Pietraszek

Authentification et moteur de confiance informatique par Jean-Marc Seigneur

19 : 00 - Apéritif-dînatoire.