NetGuardians SA a été créé en 2007 par Joël Winteregg et Raffael Maio à Yverdon-les-Bains.

NetGuardians est un éditeur reconnu pour ses solutions de maîtrise des risques opérationnels dans le domaine financier. Basée sur des méthodes d’analyse comportementale intelligente, la technologie qui a été développée permet d’identifier les activités anormales, de lutter efficacement contre les fuites d’informations et de prévenir le risque de fraude interne.

La solution NG|Screener surveille en permanence les activités informatiques ainsi que celles liées au métier bancaire. De nombreuses institutions financières sont confrontées aux besoins croissants de contrôle interne et d’audit, afin de respecter les nouvelles exigences réglementaires. La solution de NetGuardians est hautement personnalisable et offre une visibilité détaillée et continue aux responsables des risques, de la compliance ou encore à l’audit interne.Le secteur bancaire est très demandeur de ce genre de produits – la solution NG|Screener équipe 40% des banques privées suisses.

Netguardians a noué plusieurs partenariats ces dernières années, telles qu’Abris, Altea, fintech, i-exceed, New Access, Orbium, Sofgen… afin de distribuer la solution à l’international.

En octobre 2014, NetGuardians a décroché son deuxième tour de financement d’un montant de 5 millions auprès de SBT Venture Capital, d’Orbium et de Polytech Ventures, ce dernier ayant déjà participé au premier tour de financement en 2011, et qui avait permis à la société de débuter ses activités commerciales. Cet investissement va permettre à NetGuardians d’industrialiser les ventes afin de répondre aux besoins grandissants de ses partenaires et clients en matière de contrôle contre la fraude et de régulations internes ou externes.

Déjà présente en Europe, Asie, Afrique et au Moyen Orient, NetGuardians compte de nombreux clients parmi lesquels figurent : Al Jazira Capital, Alinma Bank, Commercial Bank of Africa, Zenith Bank, Nic Bank, ainsi que les banques Reyl, Gonet et Piguet Galland.

Actuellement, elle emploie une vingtaine de collaborateurs. Ces derniers sont répartis sur plusieurs sites en Suisse, en Afrique, à Dubaï et en Pologne.

Pour plus d’information, visitez www.netguardians.ch